Dossier documentaire – Hypertension artérielle

Publication-twitter-6-740x310

Dans l’immense majorité des cas, l’hypertension artérielle est dite « essentielle » parce qu’aucune cause connue ne vient expliquer son apparition. Le trouble apparaît silencieusement et d’autant plus précocement si le sujet est exposé à certains facteurs de risque, notamment déterminés par des habitudes ou l’hygiène de vie (qu’il est possible de modifier) : surpoids, sédentarité, consommation importante de sel, de tabac ou encore d’alcool. Le vieillissement, favorisant la perte d’élasticité des artères, constitue le premier facteur de risque irréversible. (INSERM)

Les principales complications auxquelles sont exposées les personnes hypertendues sont :

  • l’accident vasculaire cérébral (AVC) dont l’HTA constitue la première cause évitable
  • la cardiopathie ischémique (angine de poitrine, infarctus du myocarde) l’artériopathie des membres inférieurs
  • l’insuffisance rénale chronique
  • la rétinopathie
  • les maladies neurodégénératives (Alzheimer et maladies apparentées)

Cinq mesures concrètes sont suffisantes pour diminuer le risque de souffrir d’hypertension et ses conséquences :

  • Adopter une alimentation saine en réduisant la consommation de matière grasse, d’alcool (un verre standard maximum par jour), de sel (moins d’une cuillère à café par jour (5 grammes) et en mangeant cinq portions de fruits et légumes par jour.
  • Pratiquer une activité physique régulière.
  • Maintenir un poids normal (perdre 5 kg de surpoids peut réduire de 2 à 10 points la tension artérielle systolique).
  • Arrêter la consommation de tabac et l’exposition aux produits du tabac.
  • Gérer le stress de façon saine, notamment par la méditation, l’exercice physique approprié et les relations sociales positives. (OMS)

Si ces nouvelles habitudes de vie ne permettent pas d’atteindre une pression artérielle normale après trois mois, la prescription de médicaments antihypertenseurs est envisagée. (SPF)

RECOMMANDATIONS

Prise en charge de l’hypertension artérielle de l’adulte – Haute Autorité de Santé (HAS) (octobre 2016)

Hypertension Artérielle du sujet noir – Fiche technique de la Société Française d’Hypertension Artérielle (SFHTA) (décembre 2017)

HTA et COVID-19 : suivi des patients – Haute Autorité de Santé (HAS) (mai 2020)

PUBLICATIONS

Questions-réponses l’hypertension artérielle – Organisation Mondiale de la Santé (OMS) (septembre 2015)

Panorama mondial de l’hypertension : un «tueur silencieux» responsable d’une crise de santé publique mondiale – Organisation Mondiale de la Santé (OMS) (2013)

Dossier d’information : Hypertension artérielle (HTA) – INSERM (novembre 2018)

Hypertension Artérielle – Santé Publique France (SPF) (juin 2019)

Hypertension artérielle et obésité : disparités entre quatre régions d’Outre-mer – Annales de Cardiologie et d’Angéiologie 63 (2014) 155–162 (juin 2014)

L’hypertension artérielle en France : prévalence, traitement et contrôle en 2015 et évolutions depuis 2006 – BEH N° 10 (avril 2018)

Existe-t-il des spécificités dans la prévalence et la prise en charge de l’hypertension artérielle aux Antilles-Guyane par rapport à la France métropolitaine ? – BEH N°49-50 (décembre 2008)

HTA, alimentation et mode de vie : état des lieux et pistes pratiques – Programme National Nutrition Santé (PNNS) – Manger-bouger (septembre 2006)

PUBLICATIONS ORSG

Enquête Hypertension artérielle à Cayenne (2016)

ORGANISMES DE RÉFÉRENCE

Société Française d’Hypertension Artérielle (SFHTA)

Comité Français de Lutte Contre l’Hypertension Artérielle