Veille Hebdomadaire du 19 au 23 juillet #SantéGuyane – Vaccination/Suicide/Périnatalité/COVID19

27 juillet 2021 - Actualités nationales

Bulletin de veille de l'ORSG-CRISMS

Veille d’information hebdomadaire de l’ORSG-CRISMS

Le vaccin Comirnaty (Pfizer-BioNTech) n’augmente pas le risque d’événements cardiovasculaires graves chez les personnes âgées de 75 ans et plus en France

 « Dans le cadre du dispositif renforcé de surveillance des vaccins contre la Covid-19, EPI-PHARE (Groupement d’Intérêt Scientifique ANSM-Cnam) a conduit une large étude de pharmaco-épidémiologie afin d’évaluer le risque d’évènements cardiovasculaires graves chez les personnes âgées de 75 ans et plus vaccinées par rapport aux personnes âgées non-vaccinées. » [Résumé site web]

 Source : ANSM (consulté le 19 juillet 2021)

 Rôle des ARS dans la mise en place du numéro national de prévention du suicide

 « Une circulaire du 7 juillet a pour objet d’accompagner les agences régionales de santé (ARS) dans la mise en place du numéro national de prévention du suicide, l’un des axes de la stratégie nationale de prévention du suicide et l’une des actions prévues par la mesure n° 31 du Ségur de la santé conclu le 21 juillet 2020.

Elle inclut en annexe un plan de déploiement du numéro national. » [Résumé site web]

 Source : Gazette des communes (consulté le 19 juillet 2021)

 Covid-19 : l’obligation vaccinale prévue par la loi est justifiée et son élargissement doit être débattu

 « Afin de limiter la diffusion rapide du variant delta sur le territoire, la vaccination constitue l’arme la plus efficace pour prévenir hospitalisations et décès. C’est dans ce contexte que le président de la République a annoncé la mise en place d’une obligation vaccinale pour les professionnels au contact de personnes vulnérables. Un projet de loi a ainsi été rédigé et la HAS saisie en vue d’un avis sur ce texte avant son examen par le Parlement. La HAS estime que l’obligation vaccinale pour les professionnels au contact de personnes vulnérables est justifiée. Elle recommande en outre de mener une réflexion quant à la question de l’obligation vaccinale en population générale. » [Résumé site web]

 Source : Has (consulté le 21 juillet 2021)

Avis du Conseil scientifique COVID-19 du 16 juillet 2021 sur le projet de loi « relatif à l’adaptation de nos outils de gestion de crise »

 « Saisi, le 14 juillet 2021, par les autorités sanitaires sur le projet de loi relatif à l’adaptation de nos outils de gestion de la crise sanitaire, le Conseil scientifique COVID-19 donne un avis favorable au projet de loi « relatif à l’adaptation de nos outils de gestion de la crise sanitaire » tant pour la métropole que pour les départements et territoires d’outre-mer. » [Résumé site web]

 Source : Vie publique (consulté le 21 juillet 2021)

 Santé publique : des clés aux mains des collectivités

 « En cette période de crise sanitaire qui s’éternise, s’interroger sur les compétences et les moyens d’action mis à disposition des collectivités en matière de santé publique prend tout son sens. Le cabinet d’avocats Goutal, Alibert et associés décrypte, dans un hors-série de La Gazette et du Courrier des maires, l’ensemble des règles applicables en matière de santé publique. » [Résumé site web]

 Source : Gazette des communes (consulté le 21 juillet 2021)

 Stabilité de la mortalité périnatale entre 2014 et 2019

 « En 2019, le taux de mortalité périnatale (nombre d’enfants nés sans vie ou décédés au cours des 7 premiers jours de vie rapporté à l’ensemble des naissances à partir de 22 semaines d’aménorrhée) s’élève à 10,2 ‰, d’après les données hospitalières. » [Résumé site web]

 Source : DREES (consulté le 21 juillet 2021)

Guyane : La cellule interministérielle de crise propose des nouveaux dispositifs contre le covid-19

 « Cellule interministérielle de crise hebdomadaire ce jeudi 22 juillet en présence du préfet de Guyane Thierry Queffelec au sein de la préfecture à Cayenne. Parmi les différentes annonces, le renfort d’un peloton de gendarmerie, ou encore l’objectif de passer île de Cayenne en zone verte par une diminution notable du nombre de cas détectés.

 Si le programme le permet, Thierry Queffelec envisage “d’organiser aussi le carnaval en début de premier trimestre 2022, mais les vraies décisions vont être prises en octobre de cette année, donc il faut trouver des solutions, on va les agréger, le pass sanitaire fera sûrement partie des solutions. Il faut aussi un bon rythme sanitaire, on va bientôt atteindre dans quelques jours les 100 000 premières injections, c’est un chiffre symbolique, mais c’est un chiffre qui marque, qui est important, et ce sont près de 40.000 personnes qui sont totalement vaccinées en Guyane”. » [Résumé site web]

 Source : Outremer 360 (consulté le 23 juillet 2021)

 Etude sur les facteurs de risques d’hospitalisation et de décès pour Covid 19 lors de la deuxième vague de 2020

 « Dans la continuité de son étude du 9 février 2021 sur les sur-risques d’hospitalisation et de décès hospitaliers liés à la Covid-19 durant la première vague, le groupement d’intérêt scientifique (GIS)

EPI-PHARE, constitué par la Cnam et l’ANSM, renouvelle cette analyse à partir des données de la deuxième vague de 2020.

Ces nouveaux résultats sont comparés à ceux observés pour la première vague, ils mesurent notamment pour chaque vague le risque d’hospitalisation pour Covid-19 et le risque de décès au cours du séjour hospitalier qui représente un indicateur clé dans le suivi de l’évolution de l’épidémie. Ils montrent que la mortalité à l’hôpital, bien que toujours élevée, a diminué durant la deuxième vague, particulièrement chez les patients les plus jeunes. » [Résumé site web]

 Source : ANSM (consulté le 23 juillet 2021)

 Les mises en garde de la CNIL sur l’extension du passe sanitaire

 « À la suite de l’audition de sa présidente par le Sénat, la CNIL publie sa position sur l’extension du recours obligatoire au passe sanitaire prévue par le projet de loi relatif à la gestion de la crise liée à la COVID-19. Si elle ne remet pas en cause le principe de l’extension, la CNIL attire l’attention sur plusieurs points pour le débat parlementaire. » [Résumé site web]

 Source : CNIL (consulté le 23 juillet 2021)

 Covid : un impact à long terme sur la santé mentale

 « Anxiété, confinement, chômage, exclusion sociale…La pandémie de coronavirus aura un impact « à long terme » sur la santé mentale des populations, a averti l’Organisation mondiale de la santé (OMS) qui exige une action rapide des gouvernements. » [Résumé site web]

 Source : Handicap.fr (consulté le 23 juillet 2021)

 


  Suivez-nous sur les réseaux sociaux : 

 
 Pour vous abonner à notre lettre d’information – cliquer ici
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *