Rétro information sur le CA du 8 octobre 2020 – l’Atlas de la Santé

Date: 08-10-2020
Lieu: Salle de Délibération de la CTG

Les publications de l'ORSG-CRI

Sous la présidence de M. Rodolphe ALEXANDRE, le Conseil d’administration de l’Observatoire Régional de la Santé de Guyane (ORSG) s’est réuni ce jeudi 8 octobre 2020.

Il s’agissait pour les membres d’aborder les points suivants :

  • Approbation du procès-verbal du 5 juin 2020
  • Rapport n°6 /2020/ORSG-CRISMS : Charte du Conseil Scientifique
  • Rapport n°7/2020/ORSG-CRIMS : modification des articles 3, 8, 9 et 10 des statuts de l’ORSG
  • Atlas de la Santé
  • Activités de l’ORSG-CRISMS
  • Rapport n° 8 /2020/ORSG-CRISMS : Décision Modificative n°1/2020
@Crédits photos @Collectivité Territoriale de la Guyane
 
L’ensemble des points a été voté par les membres du Conseil d’Administration. 

Nous revenons plus particulièrement sur l’Atlas de la Santé de la Guyane.

L’Atlas de la santé, un outil inscrit dans un projet bien plus vaste et d’envergure – le projet SOCLE :

Présenté par le Docteur Joseph RWAGITINYWA, Pharm., PhD , Pharmaco-Épidémiologiste – Chargé d’Études

La Guyane est un vaste territoire avec de grandes disparités (socio-économiques, culturelles et sanitaires) entre les communes et/ou intercommunalités. Des sources d’information diverses et variées avec différents niveaux d’accès et une information, qui, si elles existent, ne traitent que le périmètre régional. 

On observe aussi également l’absence d’outils permettant de recueillir, d’exploiter et de mettre à disposition en temps opportun et de manière continue, l’information sanitaire et médico-sociale reflétant la réalité.

L’élaboration et la mise en œuvre des politiques publiques de santé dépendent de la connaissance de l’état de santé d’une population et de son évolution.

Ces connaissances, permettent de/d’ :

  • définir les priorités en adéquation avec les besoins en matière de santé,
  • prioriser les actions orientées vers les besoins spécifiques ,
  • évaluer l’impact des actions mises en œuvre sur l’amélioration de la santé.

C’est dans ce contexte que nous avons décidé de lancer le projet SOCLE (Système d’Observation Continue de La santé de GuyanE) dont le principal objectif est de rendre accessible l’information sanitaire et médico-sociale régulièrement actualisée.

Centraliser, au sein d’une base unique les données issues de différentes sources et par commune.

A l’heure actuelle, l’ORSG-CRISMS a déjà accès à un grand nombre de base de données soit par habilitation soit par convention signée avec différentes parties intéressées.  Ces données seront centralisées au sein de la  Base de Données Observationnelles de SAnté de GuyanE (DOSAGE) de manière continue.

Diapositive7

Présentation de SOCLE – CA du 8 octobre 2020

Rendre  accessible en ligne les indicateurs de suivi de l’état de santé de la population

Nous comptons déployer une Plateforme Régionale d’Informations Statistiques sanitaires et Médico-sociales de la Guyane (PRISME).  Elle sera accessible en ligne depuis notre site internet en mettant à disposition des indicateurs pouvant être présentés sous forme de tableaux, de cartes ou de graphiques exportables et réutilisables.

PRISME Plateforme en ligne  mettant à disposition  des indicateurs  pouvant être présentés  sous forme  de tableaux,  de cartes  ou de graphiques exportables et réutilisables

Présentation de PRISME – Conseil d’Administration du 8 octobre 2020

Réaliser un ATLAS DE SANTE – Guyane

L’Atlas de la Santé, est un document présentant l’état de santé de la population au vue de l’évolution annuelle des indicateurs et comparativement à d’autres régions françaises.

Présentation de l'Atlas de la Santé de Guyane - Conseil d'Administration du 8 octobre 2020

Présentation de l’Atlas de la Santé de Guyane – Conseil d’Administration du 8 octobre 2020

Organiser des ATELIERS THÉMATIQUES

Ces ateliers seront axés sur les thèmes prioritaires afin de sensibiliser les acteurs sanitaires sur l’intérêt du projet SOCLE et sur la connaissance de l’état de santé de la population qui en résulte et les inviter à apporter leur contribution en vue d’améliorations. 

Diapositive11 

Où en sommes-nous du projet SOCLE ?

Base DOSAGE

A l’heure actuelle, nous avons centralisé les données issues de 12 sources sur les 16 auxquelles nous avons accès, mais contenant plus de 90% de données à collecter (les données issues du SNDS sont effacées au fur et à mesure pour ne garder qu’un récure de 5 ans).

Concernant les bases de données auxquelles nous n’avons pas accès, nous avons entamé des discussions avec les producteurs de données.

Un support informatique sera bientôt créé et lancé, permettant ainsi à DOSAGE de communiquer avec « PRISME ».

PRISME

Aujourd’hui, 100% des indicateurs on été choisis, validés et calculés. Nous comptons, prochainement lancer la création de la plateforme informatisée pour dématérialiser l’accès aux indicateurs.

Atlas de la Santé

Le choix et la validation des indicateurs ont été réalisés. Nous avons analysé plus de 125 indicateurs et rédigés la totalité des fiches Atlas.  La validation par notre Conseil Scientifique est en cours. Compte tenu des délais, nous avons opté pour le choix d’externaliser la mise en forme et nous sommes entrain de sélectionner notre sous-traitant.

Une version papier sera réalisée et diffusée au sein de notre réseau.

Ateliers thématiques

Nous prévoyons d’organiser, après la période de réserve électorale, 5 ateliers thématiques sur :

  1. Les maladies transmissibles   
  2. Les maladies non-transmissibles   
  3. La santé de la mère et de l’enfant durant ses 1 000 premiers jours 
  4. L’organisation de l’offre, l’accès et le recours aux soins médicaux et paramédicaux
  5. L’organisation de l’offre, l’accès et le recours aux soins médico-sociaux

Atouts et attentes du projet Socle

Il contribuera à la connaissance de l’état de santé de la population au niveau communal et mettra en évidence des disparités et spécificités de la Guyane en matière de santé.

Il pourra servir de base de réalisation des diagnostics territoriaux de santé.

Il pourra aider à la décision en identifiant les besoins (Mairies) et en répartissant les moyens (Préfecture /ARS/CTG);

La contribution des différents acteurs, pour l’identification des freins et proposition des leviers, sera source d’amélioration de l’offre, de l’accès et du recours aux soins/à la prévention et de l’attractivité du territoire.

Il permettra  aux partenaires de suivre et évaluer leurs actions.