Cancer de la prostate – mélanome – +44 cas de COVID 19 – qualité de l’air – #Veille santé Guyane

09 juin 2020 - Actualités régionale

Fruits Photo Montage Nourriture Facebook Couverture

L’épidémiologie du cancer de la prostate en Guyane française

1« INTRODUCTION: L’épidémiologie du cancer de la prostate (PCa) en Guyane française (FG) n’est pas encore bien documentée. Il diffère de celui signalé dans les Antilles françaises en raison d’une population plus jeune, moins exposée aux pesticides agricoles avec également un niveau beaucoup plus bas d’informations et de soins médicaux.

MATÉRIEL: Les taux d’incidence et de mortalité disponibles dans le registre régional des cancers sont reportés pour la période 2010-2014. Les caractéristiques de 242 séries de biopsies de la prostate consécutives réalisées entre janvier 2017 et octobre 2019 pour un examen rectal numérique anormal (ERD) et / ou PSA> 4ng / mL sont également décrites.

RÉSULTATS: L’incidence de PCa dans la FG est de 94,4 ° / °°°° et la mortalité spécifique de 16,9 ° / °°°°. Parmi les biopsies, 77,7% (188/242) sont positives avec un PSA moyen de 72,6 ng / ml (1-4000) à un âge moyen de 66 ans (50-89), 34% (64/188) avec un DRE anormal , 12,3% (23/188) avec un PSA> 50ng / mL et 28,2% (53/188) avec un score de Gleason ≥ 8.

CONCLUSION: Malgré la population jeune, moins d’exposition aux facteurs de risque environnementaux et le taux élevé de mélange racial, le diagnostic précoce de PCa est toujours un défi dans la FG. Les taux d’incidence et de mortalité observés suggèrent une sous-estimation des cas de PCa et des soins spécifiques trop tard ce que suggèrent également les caractéristiques pathologiques et biologiques défavorables des tumeurs au moment du diagnostic.

NIVEAU DE PREUVE: 3. » [résumé site web – traduction à l’aide de Google]

Source : PubMed (consulté le 9 juin 2020) - [Epidemiology of prostate cancer (PCa) in French Guyana (FG) - Preliminary results].

 

Etude d’évaluation de l’incidence, des caractéristiques histologiques et cliniques du mélanome en Guyane française

2« Il existe peu d’études sur le mélanome dans les populations afro-antillaises et amérindiennes d’Amérique du Sud. La Guyane française mérite une étude en raison de son système de santé spécifique et de la diversité des phototypes. Les objectifs de cette étude étaient d’évaluer l’incidence, les caractéristiques histologiques et cliniques du mélanome en Guyane française. Une étude rétrospective a été menée d’octobre 2007 à janvier 2018 sur tous les mélanomes primaires observés au Cayenne Hospital Center. Trente-neuf patients ont été inclus. Le taux d’incidence (1,61 / 106 habitants / an) est faible par rapport à la France métropolitaine. L’âge médian était de 58 ans et le rapport hommes / femmes de 1: 16. Les patients ayant un phototype clair (I / II) étaient les plus fréquents (38,5%), mais une quantité importante de mélanome s’est également produite dans une peau plus foncée. La médiane de Breslow était plus élevée dans les phototypes sombres que chez les patients à la peau claire. Le mélanome superficiel à propagation (SSM) était le type histologique le plus courant (33,3%), en particulier chez les patients avec un phototype clair (61,5%). Un mélanome lentigineux acral n’a été trouvé que chez les patients à peau foncée (29,1%). Le tronc était impliqué dans 66,6% dans le groupe le plus clair tandis que le pied était l’emplacement le plus courant dans le groupe le plus sombre (60% dans les phototypes V / VI). La chirurgie était le traitement le plus fréquemment utilisé (79,5%). À la fin de la période d’étude, 53,8% avaient été perdus de vue. En conclusion, l’incidence du mélanome en Guyane française est plus faible qu’en France métropolitaine mais reste un problème de santé publique, car les populations à peau foncée présentent souvent des maladies avancées. La sensibilisation et la prévention dans ces communautés doivent être améliorées. » [résumé site web – traduction à l’aide de Google]

Source : PubMed (consulté le 9 juin 2020) - Clinical and histological characteristics, and management of melanoma in French Guiana, 2007-2018.

 

Point de situation COVID-19 – 44 nouveaux cas positifs

344 nouveaux cas déclarés positifs en Guyane. Bilan :

  • 773 cas positifs – 427 patients guéris
  • 27 patients hospitalisés (hors réa)
  • 06 patients en réanimation
  • 02 décès

Tous les patients concernés bénéficient d’une surveillance attentive des équipes médicales

Source : Préfecture de Guyane (consulté le 9 juin 2020) - Point de situation n°83: 44 nouveaux cas positifs 

 

Confinement et qualité de l’air en Guyane

4Le confinement national a eu lieu du 16 Mars au 11 Mai 2020 et a notablement affecté les déplacements sur notre territoire et partout dans le monde. Plusieurs études scientifiques ont mis en évidence une nette amélioration de la qualité de l’air dans les différentes parties du globe pendant cette période. Cet impact positif a t’il également eu lieu en Guyane? Notre analyse est disponible ici.

Source : ATMO Guyane (consulté le 9 juin 2020)- Confinement et qualité de l’air en Guyane

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *