Le diabète en Guyane

10 mai 2019 - Actualités ORSG

Affiche diabète jpeg (4)

Le diabète est une maladie chronique qui est révélée par un excès de sucre dans le sang. Il existe deux principales formes de diabète. Le diabète de type 1, la moins fréquente apparaissant principalement chez les jeunes, est caractérisé par une absence de production d’insuline, hormone sécrétée par le pancréas, qui régule le sucre dans le sang.

Le diabète de type 2, résultant de la mauvaise utilisation de l’insuline par les cellules de l’organisme, touche 90% de la population diabétique. Ce diabète apparaît chez l’adulte, souvent en raison d’une mauvaise alimentation, associée à un manque d’activité physique et à une surcharge pondérale (surpoids ou obésité).

Il existe d’autres formes de diabète comme le diabète gestationnel qui lui survient au cours de la grossesse de certaines femmes.

Le diabète peut induire de graves complications (cécité,amputations, accidents vasculaires cérébraux, etc.). Ces complications sont en général à l’origine de décès liés à cette affection. Cette pathologie peut être traitée dans un premier temps par des mesures hygiéno-diététiques, puis par la prise de médicaments antidiabétiques oraux.

D’après les chiffres de Santé Publique France qui a, depuis 2002, développé un système de surveillance épidémiologique du diabète, le nombre de personnes traitées pharmacologiquement pour diabète en France hors Départements et Régions d’Outre-Mer (DROM) en 2013 est estimé à environ 3 millions.

Cependant, cet effectif ne tient pas compte des personnes diabétiques diagnostiquées et non traitées et des personnes dont le diabète est méconnu.

Comparativement au niveau national, dans les DROM, la situation est particulièrement préoccupante puisque les prévalences du diabète traité sont les plus fortes avec des taux comparatifs de plus de 5% en 2009. En effet, dans son dernier rapport sur l’état de santé de la population en France, Santé Publique France parle d’un taux de prévalence standardisé du diabète traité en Guyane de 7,7%. Ce taux est de 7,7% en Martinique, de 8,9% en Guadeloupe et de 10,2% à la Réunion.
À l’inverse de la France hors DROM, la prévalence du diabète est plus élevée chez les femmes que chez les hommes dans les DROM.

Consultez l’affiche présentant  les derniers chiffres autour du diabète en Guyane ici 

facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *